20 novembre 2017 : 2115 ostéopathes sur l'annuaire ostéopathes
11 visiteurs connectés en ce moment




          
 
Accueil L'ostéopathe Trouver un ostéopathe ? Nos offres Qui sommes nous Accés abonnés Contact
Comment bien choisir ? Quels sont ses moyens ? Quels sont ses projets ? Qui est ostéopathe ? Statut des Ostéopathes en France Formation

Fiche métier de l'ostéopathe
(par Bionantes et Osteopatte)


L'ostéopathie se définit comme une médecine manuelle, s'intéressant aux troubles fonctionnels du corps humain. Elle se distingue nettement des autres moyens d'intervention en thérapie manuelle. Elle ne doit absolument pas être confondue avec la physiothérapie ou la chiropraxie.

L'ostéopathe, horloger du corps, utilise ses mains de différentes façons pour établir un diagnostic ostéopathique et dispenser le traitement. Par différents tests de mobilité, tant au niveau articulaire (vertébral ou périphérique) qu'au niveau viscéral ou crânien, il évalue l'état des différents systèmes du corps humain. Il emploie, dans ce but, différents types de palpation qui lui permettront d'évaluer la forme, le volume, la consistance ou la tension et la position des structures évaluées.



L'originalité de cette méthode, par rapport à toutes les autres disciplines, y compris acupuncture et homéopathie, réside dans le fait qu'elle n'interpose aucun intermédiaire instrumental entre le praticien et son patient. Cette approche thérapeutique globale se base sur des sciences à part entière comme l'anatomie, la biomécanique, la neurologie, la physiologie et la pathologie.

L'ostéopathe se propose de rééquilibrer le squelette, les muscles, les ligaments, afin que tous les "liquides" circulent correctement. Il attachera une importance toute particulière à la colonne vertébrale, pilier de la charpente, qui contient le système nerveux autonome (l'homme ne commande pas sa digestion).

Toutes les parties du corps sont interdépendantes, ce qui confère à l'être humain sa spécificité et son unicité.

Consulter Comment bien choisir son ostéopathe ?

=> Quels sont ses moyens ?
L'ostéopathe exerce dans le cadre d'une approche globale de l'individu. En n'utilisant que ses mains, il suit une progression systématique dans son protocole pour appréhender la demande de son patient :

  • Un bilan,
  • Une méthode aboutissant à son diagnostic d'orientation,
  • Un Diagnostic Ostéopathique Spécifique (DOS),
  • Un traitement des causes du motif de consultation.
  • Les moyens pour établir le diagnostic (DOS) par l'ostéopathe sont :

  • Interrogatoire du patient sur ses antécédents et son mode de vie,
  • Information auprès du patient sur d'éventuels examens biologiques ou radiologiques,
  • Tests manuels de mobilité et exploration fonctionnelle,
  • Palpation des micro-mouvements des tissus et appréciation des restrictions?

  • Tel un horloger minutieux, l'ostéopathe considérera l'un après l'autre la mobilité de ces rouages complexes qui contribuent à la santé ou, lorsqu'ils se figent, au développement de la maladie.

    Son but sera alors, pendant le traitement, de répertorier tous les défauts de mobilité, de les hiérarchiser, de les remettre en harmonie, de restaurer le bon fonctionnement de tous ces rouages les uns par rapport aux autres, ajustement après ajustement.

    Son intervention manuelle va stimuler les systèmes physiologiques du corps humain en agissant sur tous les tissus corporels :
  • Articulaires : pied, chevilles, genou, hanche, main, poignet, coude, épaule, maxillaire, crâne, colonne vertébrale…
  • Tous les tissus : vasculaires, respiratoires, nerveux, osseux, conjonctifs en général….
  • Les organes palpables : foie, estomac, vessie, intestins…


  • Haut de page

    => Quels sont ses projets ?
    L'originalité de l'ostéopathie repose en particulier sur trois points :

  • La main, outil d'analyse et de soins,
  • La prise en compte de l'individu dans sa globalité,
  • Le principe de l'autorégulation (Homéostasie), c'est-à-dire la capacité propre à l'organisme de se régénérer.

  • L'ostéopathe connaît ses limites et ne prétend pas tout soigner. Il ne propose pas de guérir les maladies dégénératives (le cancer, le sida, la sclérose en plaques…), les maladies génétiques ( mucoviscidose, myopathie…), les maladies infectieuses (la tuberculose, le tétanos…), les fractures. C'est dans cette optique que l'enseignement de l'ostéopathie est dispensé aux futurs ostéopathes


    Haut de page

    => Qui est Ostéopathe ?
    Depuis mai 2007, le titre d’ostéopathe est réservé certains praticiens.

  • « 1° Aux médecins, sages-femmes, kinésithérapeutes et infirmiers titulaires d’un diplôme universitaire justifiant d’une formation d’ostéopathe reconnue par le conseil de l’Ordre. »

  • « 2° Aux titulaires d’un diplôme délivré par un établissement agréé selon les conditions prévues par le décret n°2007-437. »

  • « 3° Aux titulaires d’une autorisation d’exercice ou d’usage du titre d’ostéopathe. »



    Haut de page

    => Statut des Ostéopathes en France
    Nouvel outil thérapeutique, l'ostéopathie s'intègre dans une dynamique préventive efficace, économique, alternative et complémentaire de la médecine allopathique.

    En France, les ostéopathes sont de plus en plus sollicités par le grand public : presque 20 % des français ont recours à l'ostéopathie. Depuis 25 ans, les ostéopathes , au travers de leurs groupements professionnels, œuvrent pour l'obtention d'un statut légal.

    Depuis la loi de 2002, officialisant la qualification de professionnel de santé pour les ostéopathes, la réglementation de l’ostéopathie était attendue. Elle a finalement vu le jour par la publication au Journal officiel du 27 mars 2007 de deux décrets et arrêtés. Cependant cet encadrement, tant attendu par la profession, a déçu tous les acteurs de santé en présence.

    Les dispositions contenues dans ces textes se décomposent principalement en quatre points :
    1. Les actes autorisés sont précisés
    Les ostéopathes peuvent pratiquer des actes de manipulations et mobilisations non instrumentales, directes et indirectes, et non forcées sous respect des recommandations de bonnes pratiques qui seront publiées par la Haute Autorité de santé (HAS).

    En revanche, la possibilité d’effectuer des manipulations du crâne, de la face, du rachis chez les nourrissons de moins de six mois et des manipulations du rachis cervical est soumise à un diagnostic médical préalable.

    Enfin, il est strictement interdit aux ostéopathes exclusifs de pratiquer des manipulations gynéco-obstétriques ou des touchers pelviens.
    2. L’usage du titre d’ostéopathe est réglementé
    Le titre d’ostéopathe est réservé certains praticiens.

    « 1° Aux médecins, sages-femmes, kinésithérapeutes et infirmiers titulaires d’un diplôme universitaire justifiant d’une formation d’ostéopathe reconnue par le conseil de l’Ordre. »

    « 2° Aux titulaires d’un diplôme délivré par un établissement agréé selon les conditions prévues par le décret n°2007-437. »

    « 3° Aux titulaires d’une autorisation d’exercice ou d’usage du titre d’ostéopathe. »

    3. Quatre conditions pour les établissements de formation agréés
    Cet aspect des textes n’est pas vraiment sujet à débat même si, en pratique, le ministère apparaît très exigeant et peu d’écoles ont été agréées rapidement. En effet, les quatre conditions nécessaires à l’obtention de cet agrément (assurer une formation conforme aux dispositions de l’article 2 du décret ; disposer d’un projet pédagogique respectant le référentiel de formation ; être engagé dans une démarche d’évaluation de la qualité de l’enseignement et assurer la formation sous la responsabilité d’une équipe pédagogique placée sous l’autorité d’un conseil scientifique) sont apparues difficiles à remplir.
    4. La formation d’ostéopathe : un nombre d’heures impératif
    La formation s’entend « d’au moins 2 660 heures ou trois années comportant 1 435 heures d’enseignements théoriques et pratiques des sciences fondamentales et de biologie, et 1 225 heures d’enseignements théoriques et pratiques de l’ostéopathie ; réparties selon six unités de formation ».

    Tous les professionnels, quelle que soit leur profession d’origine, ont logiquement une obligation de formation continue.


    Haut de page

    => Formation
    Elles sont par les >Instituts de Formation en Ostéopathie ou bien par >les Instituts de Formation continue en Ostéopathie.

    Le nombre d'heures et le lieu de formation dépendent de l'historique des diplômes obtenus par le thérapeute :

  • Médecin ou kinésithérapeute : formation continue ou Institut de Formation en Ostéopathie
  • Ni médecin ni kinésithérapeute : Institut de Formation en Ostéopathie
    Consulter l'annuaire Instituts de Formation en Ostéopathie ?

    Consulter l'annuaire Instituts de Formation continue en Ostéopathie ?



    Haut de page

  • Voici une liste des principales recherches par ville effectuées sur l'annuaire :

  • Ostéopathe Paris
  • Ostéopathe Rennes
  • Ostéopathe Reims
  • Ostéopathe Lille
  • Ostéopathe Lyon
  • Ostéopathe Marseille
  • Ostéopathe Toulouse
  • Ostéopathe Nice
  • Ostéopathe Nantes
  • Ostéopathe Strasbourg
  • Ostéopathe Montpellier
  • Ostéopathe Bordeaux
  • Trouver ostéo Paris
  • Trouver ostéo Rennes
  • Trouver ostéo Reims
  • Trouver ostéo Lille
  • Trouver ostéo Lyon
  • Trouver ostéo Marseille
  • Trouver ostéo Toulouse
  • Trouver ostéo Nice
  • Trouver ostéo Nantes
  • Trouver ostéo Strasbourg
  • Trouver ostéo Montpellier
  • Trouver ostéo Bordeaux
  • Trouver ostéopathe Paris
  • Trouver ostéopathe Rennes
  • Trouver ostéopathe Reims
  • Trouver ostéopathe Lille
  • Trouver ostéopathe Lyon
  • Trouver ostéopathe Marseille
  • Trouver ostéopathe Toulouse
  • Trouver ostéopathe Nice
  • Trouver ostéopathe Nantes
  • Trouver ostéopathe Strasbourg
  • Trouver ostéopathe Montpellier
  • Trouver ostéopathe Bordeaux
  • Annuaire ostéopathes Paris
  • Annuaire ostéopathes Rennes
  • Annuaire ostéopathes Reims
  • Annuaire ostéopathes Lille
  • Annuaire ostéopathes Lyon
  • Annuaire ostéopathes Marseille
  • Annuaire ostéopathes Toulouse
  • Annuaire ostéopathes Nice
  • Annuaire ostéopathes Nantes
  • Annuaire ostéopathes Strasbourg
  • Annuaire ostéopathes Montpellier
  • Annuaire ostéopathes Bordeaux
  • Ostéopathie Paris
  • Ostéopathie Rennes
  • Ostéopathie Reims
  • Ostéopathie Lille
  • Ostéopathie Lyon
  • Ostéopathie Marseille
  • Ostéopathie Toulouse
  • Ostéopathie Nice
  • Ostéopathie Nantes
  • Ostéopathie Strasbourg
  • Ostéopathie Montpellier
  • Ostéopathie Bordeaux
  • Chercher osteo Paris
  • Chercher osteo Rennes
  • Chercher osteo Reims
  • Chercher osteo Lille
  • Chercher osteo Lyon
  • Chercher osteo Marseille
  • Chercher osteo Toulouse
  • Chercher osteo Nice
  • Chercher osteo Nantes
  • Chercher osteo Strasbourg
  • Chercher osteo Montpellier
  • Chercher osteo Bordeaux
  • Chercher ostéopathe Paris
  • Chercher ostéopathe Rennes
  • Chercher ostéopathe Reims
  • Chercher ostéopathe Lille
  • Chercher ostéopathe Lyon
  • Chercher ostéopathe Marseille
  • Chercher ostéopathe Toulouse
  • Chercher ostéopathe Nice
  • Chercher ostéopathe Nantes
  • Chercher ostéopathe Strasbourg
  • Chercher ostéopathe Montpellier
  • Chercher ostéopathe Bordeaux

  • Copyright Choisir son osteo - trouver un ostéopathe
    Trouver sa formation
    Tous droits réservés
    Graphisme : © 2007 Vincent Delort www.erreur404.fr
    Dernière mise à jour : 20/11/2017